Bibliothèque nationale du Luxembourg

Venue

Upcoming events

VISITES GUIDÉES DE L’EXPOSITION « ARS HERALDICA » Les armoiries font partie de la culture occidentale depuis plus de 800 ans. Cette exposition décode le monde mystérieux et obscure des armoiries et donne un aperçu de cette forme d’autoreprésentation très particulière. Pour qu’une visite guidée puisse avoir lieu, au moins sept personnes doivent être inscrites. En cas d’annulation, les participants sont informés par courriel.
VISITES GUIDÉES DE L’EXPOSITION « ARS HERALDICA » Les armoiries font partie de la culture occidentale depuis plus de 800 ans. Cette exposition décode le monde mystérieux et obscure des armoiries et donne un aperçu de cette forme d’autoreprésentation très particulière. Pour qu’une visite guidée puisse avoir lieu, au moins sept personnes doivent être inscrites. En cas d’annulation, les participants sont informés par courriel.
VISITES GUIDÉES DE L’EXPOSITION « ARS HERALDICA » Les armoiries font partie de la culture occidentale depuis plus de 800 ans. Cette exposition décode le monde mystérieux et obscure des armoiries et donne un aperçu de cette forme d’autoreprésentation très particulière. Pour qu’une visite guidée puisse avoir lieu, au moins sept personnes doivent être inscrites. En cas d’annulation, les participants sont informés par courriel.

Past events

ROCK- A POPMUSEK ZU LËTZEBUERG De Litty 6 gëtt a Form vun enger musikalescher Rees duerch 60 Joer Rock- a Popmusek zu Lëtzebuerg virgestallt. Dëst ass dat lescht Heft aus der didaktescher De Litty Serie, déi an 8 Carneten en Iwwerbléck iwwert d’Musek zu Lëtzebuerg gëtt: vu Cabaret a Musekstheater iwwert Jazz a politesche Lidder bis zu Klassik a Rockpop. D’Litty Coverband spillt Stécker a Stiler aus de verschiddene Joerzéngten, vun de The Outsiders (Beatmusek), We Feel a Cool Feet (Hardrock), Leslie Kent (Rock), Cool Breeze (Pop), Park Café (Synthipop), Gollo (Singer-Songwriter), No alibi (Pop), D’Juju (Alternativ), Moof (Rock), Blues, Women and Whiskey (Blues), Nazz Nazz (Rock), Angel at My Table (Rockpop), MAZ (Hiphop) a C’est Karma (Indie-Pop). Gesang: Anna Felke an Andrea Galleti E-Gittar: Laurent Kohn Keyboards: Nadja Prange E-Bass: Apollo Munyanshongore Batterie: Benoit Martiny Moderatioun: Georges Urwald Toun: Georges Majerus Wat sinn d’didaktesch Hefter „De Litty“? [https://bnl.public.lu/lb/fonds/musicaux.html#litty]
PATRONA PATRIAE 2024 feiert d’Kathoulesch Kierch zu Lëtzebuerg e wichtege Jubiläum: De 400. Anniversaire vun der Muttergottesoktav. Beluecht zënter 1624, wor a bleift de Kult vun der Consolatrix Afflictorum, der Tréischterin am Leed, déif verwuerzelt an engem national kollektive Gediechtnes; an dëst bis an eis rezent Vergaangenheet. Ma déi sëllege chronologesch Eckpunkte vun der Lëtzebuerger Marieveréierung – 1626, 1666, 1678, 1781, 1866, 1966, 1978 an zulescht 2016 – waren och ëmmer nees Ulass fir textuell Produktiounen. Gären iwwersi vun der lëtzebuergescher Geschichtsschreiwung, bleiwen déi sougenannte Wallfaartsbicher eng zentral Source fir jiddwereen, deen sech mat der fréineizäitlecher, ma awer och mat der moderner Geschicht vu Lëtzebuerg ausenanersetze well. Se sinn, sou den Ausgangspunkt vun dësem Virtrag, déi fir Lëtzebuerg am kontinuéierlechst éditéiert Texter. Ugefaange mat de Mirakelbicher aus den 1640er Joren a bis an dat spéit 19. Joerhonnert eran, proposéiert Iech den Tom Zago, Mataarbechter vun der BnL, de Consolatrix-Kult vun engem méi ongewinnte Bléckwénkel ze reflektéieren: dee vu senger Drockgeschicht. Eng typografesch komplex Situatioun an där sech dach ee kontinuéierleche Gedankegang manifestéiert, wäert dëse Virtrag sech virop mat den eenzelnen Editioune vun den Histoires de Notre-Dame ausenanersetzen an domadder en Zougang zu engem wichtegen Deel vum gedréckten Ierwen zu Lëtzebuerg offréieren.
La BnL organise régulièrement des visites guidées de ses locaux. Les participants reçoivent des informations sur le concept, l'architecture, les tâches et les fonctionnalités de la bibliothèque. Ils ont également la possibilité de visionner les magazines en exclusivité.Au moins sept personnes doivent être inscrites pour qu'une visite ait lieu. En cas d'annulation, les participants seront prévenus par email.
Avec l'invasion nord-coréenne de la Corée du Sud le 25 juin 1950, le premier conflit majeur de la guerre froide a eu lieu. La guerre de Corée (1950-1953) oblige également le Grand-Duché à se positionner sur la scène internationale. Avec la Belgique, le Luxembourg s'est engagé dans le cadre d'une mission onusienne à mettre en place deux contingents pour défendre les valeurs du "monde libre".Mais qui étaient ces 85 volontaires envoyés par l'armée luxembourgeoise à l'autre bout du monde ? Quelle a été leur motivation à s'installer dans un pays inconnu et sa culture peu après la Seconde Guerre mondiale ? Et enfin : Que reste-t-il des « Coréens » dans la mémoire collective aujourd'hui ? Le musée militaire de Dikrech a compilé les 85 biographies à travers une recherche systématique et les a publiées dans son nouveau catalogue.Benoît Niederkorn (*1987) a étudié l'histoire (militaire) à Fribourg et Ratisbonne. Après son mémoire de maîtrise sur les problèmes logistiques des troupes autrichiennes dans la zone de rassemblement du Luxembourg au XVIIIe siècle, il travaille depuis 2017 en tant que directeur du musée militaire de Dikrech. Le domaine de recherche actuel est l'après-guerre (1945-1960) au Luxembourg.
L'inscription est obligatoire :La BnL organise régulièrement des visites guidées de ses locaux. Les participants reçoivent des informations sur le concept, l'architecture, les missions et le fonctionnement de la bibliothèque. Ils ont également la possibilité de visiter, en exclusivité, les espaces de stockage fermés.Un minimum de sept personnes doit être inscrit pour qu'une visite guidée ait lieu. En cas d'annulation, les Participants seront informés par e-mail.
Johny Fritz
12oktober 2022
-
25maart 2023
Johny Fritz Flûtes, livres, affiches, instruments médiévaux, lettres, images – et juste au milieu se trouve Johny Fritz (*1944). Il existe une méthode à ce qui semble provenir de l'empressement aveugle d'un individu à collectionner. La collection personnelle de Johny Fritz met en lumière sa vie et son travail aux multiples facettes : en tant que collectionneur, il conserve une vaste collection d'instruments, dont l'accent est mis sur tous les types de flûtes, mais comprend également de rares instruments médiévaux et de la Renaissance reconstruits. L'intérêt de Fritz pour le compositeur français Erik Satie (1866-1925) représente la majorité de ses activités de collectionneur et s'exprime dans un examen unique et très personnel de Satie et de son environnement social. Le résultat est une collection dont le noyau est les lettres personnelles de Satie à ses amis Valentine Gross, Georges Auric, Jean Wiéner et d'autres, qui sont maintenant présentées au public pour la première fois. Les quelque 35 œuvres écrites par Fritz sont fortement orientées vers la musique moderne française. À la fois en tant que compositeur et en tant que musicien et collectionneur, Fritz est impliqué dans la LGNM (Lëtzebuerger Gesellschaft fir Nei Musek) et oscille entre mysticisme et musique expérimentale, entre ancien et nouveau, et combine ainsi des contraires apparents qui remontent à ses principaux activité pédagogique en tant que professeurs de clarinette et de flûte à bec pénétrer.