La Cité Miroir

Venue

Upcoming events

Pendant plus de quarante années, Serge Delaunay (1956-2021) a tenu le journal de ses émotions, de ses vérités, de ses éblouissements, de ses obsessions. Ce sont des milliers de dessins et de pages lentement calligraphiées, des statues de terre également, la chronique au quotidien du monde tel qu’il va, tel qu’il sera, tel qu’il conviendrait qu’il soit et tel que l’artiste, à sa table de travail, en reçoit l’écho – les mots, les promesses, la musique, les figures, les alignements mystérieux. Un jour viendra, c’est sûr, où tout sera parfaitement agencé, les autos, les rouages, les moteurs, les fusées, les planètes, les étoiles et les galaxies, les mondes qui se croisent et les corps enlacés, une seule immense machine, d’un extrême raffinement, d’une inconcevable complexité, génératrice, enfin, de tous les désirs accomplis.
En 2023, les Territoires de la Mémoire, vous ont consultés autour de deuxquestions simples et importantes : qui êtes-vous ? Qu’exigez-vous pour le futur? Résultat : 1362 voix et exigences ! Celles-ci rassemblent tant des morceauxd’histoire de vie que des propositions politiques. L’ensemble a été analysé etaugmenté de différents regards artistiques, militants et académiques. En 2024,année pluri-électorale, l’association souhaite porter ces paroles au plus loinpour faire vivre le débat, et surtout, interpeller le monde politique.L’exposition permet de découvrir ces plus de 1300 voix et exigences. Elle mêlel’intime et le politique. L’interpellation se déploie autour de mots, decréations artistiques, de bandes sonores et de vidéos. L’exposition interrogele rôle des citoyen-nes dans notre démocratie, en tant que porteur-eusesd’expériences, de revendications et d’engagements. Un projet à découvrir sur www.portevoix2024.be/recolte    EN PRATIQUE   Horaire : Du lundi au vendredi : 9h - 18h Samedi et dimanche : 10h - 18h Visite libre et gratuite. Lien de réservation : https://shop.utick.net/?module=QUANTITY&q=B23883E3-1B91-3304-AC1C-9A08BAEDA23B&pos=CITEMIROIREXT   _____ Les animations #Porte-Voix En mars, cette animation s’articule autour de l’exposition « Porte-Voix »et, à partir du 9 avril, se combine avec l’exposition « Fighting For ? ». Ellepermet de s’exprimer sur nos préoccupations actuelles et de découvrir d’autresregards et perspectives. Cette animation, à partir du beau et du sensible,remet au cœur le rôle du citoyen-ne dans nos sociétés et aborde de front cesenjeux qui nous traversent. Elle aborde également la façon dont nous nousengageons (un peu, beaucoup, passionnément) pour faire bouger les lignes.   EN PRATIQUE Visite animée gratuite sur réservation. Tous les mardis et les jeudis du 01/03 au 09/06/24 Pas de visite animée du 29/04 au 10/05 (vacances de Printemps).   A partir de 16 ans En mars : max.15 personnes -- A partir du 09/04 : max.25 pers Durée : 1h40 Nombre de plages limitées : 1 visite /demi-journée Gratuite et sur réservation : reservation@citemiroir.be
"Est-ce fantastique ou est-ce terrible ? Et que peut faire une marionnette qui joue sans cesse le même spectacle, un spectacle qu’elle n’aime pas ? Que peut-elle faire pour changer les choses ? Elle décide donc de tenter le tout pour le tout et de prendre le pouvoir. De commander à son tour aux marionnettistes. Elle ne veut plus vivre par procuration, mais décider par elle-même. Mais pour ça, il va falloir convaincre les marionnettistes qui tiennent à leur emploi. La marionnette fait des promesses, mais chez les artistes, personne n’y croit vraiment. Alors on demande l’avis du public : « peut-on rêver d’un autre système ? » Dès 12 ans. Une organisation de l’asbl Mnema en collaboration avec le Centre culturel des Chiroux dans le cadre du festival Porte-voix.
Charles, confiné volontaire depuis bien avant les pandémies, profite de l’incursion du public dans sa grotte pour s’improviser conteur. Il commence alors à retracer son tumultueux parcours de vie qui l’a poussé à fuir les autres et à se fuir lui-même, dans une vaine tentative pour échapper à la violence de la société. Mais entre désespoir et lueurs d’optimisme, c’est surtout l’espèce humaine que l’ermite tente de dépeindre : celle qui est cruelle, celle qui est perdue, celle qui est belle, celle qui pourrait se retrouver. Celle qui ferait peut-être bien de laisser derrière elle la frénésie du monde pour aller tranquillement élever des chèvres en Corrèze.   Ce monologue parle de l'Humain dans ce qu'il a de plus beau, et des chemins qu'il emprunte parfois pour se saboter. - La Provence Texte et interprétation Dimitri Lepage | Mise en scène Jérôme Jacob-Paquay | Une création de la compagnie Les Chevals de Trois | Avec l’aide du Centre Culturel de Verviers, du Centre Culturel de Theux, de l'ASBL Violetta Productions et de la SACD   Photo: © Jérôme Jacob-Paquay

Past events

La Cité Miroir a 10 ans ! On fête ça avec vous les 27 et 28 janvier (expos, visites, spectacles, animations gratuites au programme)Sept ans après la sortie de "Shelter", Dan San signe un retour éblouissant avec « Grand Salon ». A découvrir sur scène à l'occasion des 10 ans de La Cité Miroir.Avec le premier single « Hard Days Are Gone », les grands représentants de la scène indie belge réussissent de plus belle le tour de force de faire jaillir du sombre la lumière.Attendu de longue date, ce troisième album suspend le rythme insensé de nos vies pressées par l’entremise d’une collection de morceaux limpides, aussi évidents qu’intemporels.
Compositeur audacieux et curieux, doté d'une sensibilité musicale surprenante, il combine le jazz, l'afrobeat et le flamenco. Momi Maiga a grandi au sein de la renommée famille Cissokho, dans la région de la Casamance, au sud du Sénégal. À travers sa musique, il ouvre des réflexions sur les valeurs humaines, comme l'a toujours fait sa famille, de génération en génération, depuis des siècles.  La fusion et l'émotion sont les vecteurs de ce projet dynamique, énergique, vibrant, vigoureux et profond à la fois.
Théâtre d’objet, Ashes to Ashes porte sur scène le témoignage de Zalmen Gradowski, déporté avec sa famille au camp d’Auschwitz-Birkenau, enrôlé de force dans les sonderkommandos, et contraint à participer au processus de la «solution finale». Gros coup de coeur (Le Soir) Dès 14 ans Avec Simon Wauters | D’après le témoignage de Zalmen Gradowski | Texte Simon Wauters et Valentin Wauters | Mise en scène Agnès Limbos | Scénographie Nicolas Stevens | Diffusion La Charge du Rhinocéros | Création Simon Wauters | Avec le soutien du Club des Entreprises partenaires du Théâtre de Liège. Une programmation MNEMA-CPTM Photo dominique Houcmant - Goldo
Les Yeux Rouges
09november 2023
-
10november 2023
Il s’appelait Denis. Il était enchanté. Nous ne nous connaissions pas. Enfin, de toute évidence je ne le connaissais pas, mais lui savait fort bien qui j’étais.  Une journaliste reçoit une sollicitation sur Facebook. La première d’une longue série. D’abord affable, ensuite ordurière, quand l’homme se sent ignoré. « Denis la menace », comme il se fait appeler sur les réseaux, est un psychopathe ordinaire, archétype du troll d’extrême-droite, qui se sent pousser la b*** en invectivant les femmes et les minorités. Texte Myriam Leroy I Adaptation théâtrale Myriam Leroy et Véronique Dumont I Mise en scène Véronique Dumont I Avec Isabelle Defossé et Vincent Lecuyer Une programmation  MNEMA asbl
Alors que le nazisme est en marche dans l’Allemagne d’avant-guerre, Franz Weissenrabe, un garçon ordinaire, est irrésistiblement séduit par les jeunesses hitlériennes. Il devient ainsi peu à peu le jouet du fascisme, un bon petit soldat, prêt à tout, même à dénoncer son père lorsque celui-ci veut aider des juifs à quitter le pays. Face à la violence de l'arrestation de la famille juive et de son père, Franz va rompre avec tout ce qu’il aimait et rejoindre Hans et Sophie Scholl au sein du mouvement résistant “La Rose Blanche”.  « Le texte magnifique donne au personnage l'étoffe des héros tragiques de Racine.» FRANCE 3 Avec Antoine Fichaux I Ecrit et mis en scène par Geoffrey Lopez | Musiques Brice Vincent | Lumières Filipe Gomes Almeida | Costumes Patricia De Fenoy | Photo: Léo Paget Une programmation de MNEMA asbl
Théâtre d’objet, Ashes to Ashes porte sur scène le témoignage de Zalmen Gradowski, déporté avec sa famille au camp d’Auschwitz-Birkenau, enrôlé de force dans les sonderkommandos, et contraint à participer au processus de la «solution finale». Gros coup de coeur (Le Soir) Dès 14 ans Avec Simon Wauters | D’après le témoignage de Zalmen Gradowski | Texte Simon Wauters et Valentin Wauters | Mise en scène Agnès Limbos | Scénographie Nicolas Stevens | Diffusion La Charge du Rhinocéros | Création Simon Wauters | Avec le soutien du Club des Entreprises partenaires du Théâtre de Liège. Une programmation MNEMA-CPTM Photo dominique Houcmant - Goldo
Enjeux humains
07oktober 2023
-
28januari
100 dessins de presse pour réenchanter la Déclaration universelle des droits de l’hommeDu 7 octobre 2023 au 28 janvier 2024 à Liège, La Cité Miroir accueille le réseau international Cartooning for Peace pour une exposition de dessins de presse interrogeant l’état des droits humains ici et ailleurs.Avec humour, impertinence, émotion et parfois gravité, des dessinatrices et dessinateurs de presse bien connus en Europe comme Kroll (Belgique), Cost. (Belgique), Lectrr (Belgique), Cécile Bertrand (Belgique), Marec (Belgique), Vadot (Belgique), Plantu (France), Kak (France), Chappatte (Suisse) ou Carrilho (Portugal) et des collègues de la scène internationale comme Côté (Canada), Ann Telnaes (États-Unis), Boligán (Mexique), Gado (Kenya), Willis from Tunis (Tunisie), Zapiro (Afrique du Sud), Kichka (Israël), Mana Neyestani (Iran), Stellina (Taïwan) et bien d’autres, dépeignent l’actualité mondiale.Avec plus d’une centaine de dessins, ces cartoonistes croquent, questionnent et célèbrent les grands thèmes de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) qui fêtera ses 75 ans le 10 décembre prochain. Démocratie, égalité de genre, droits sociaux, liberté de la presse, paix, migration, éducation, santé : l’exposition met en scène les droits fondamentaux indispensables à nos sociétés et pourtant encore bafoués chaque jour à travers le monde. De manière ludique, pédagogique et engagée, elle montre que ce texte de 1948 reste un idéal à atteindre mais elle invite également à aller de l’avant en questionnant de nouveaux droits indispensables aujourd’hui et demain comme ceux liés au numérique et à l’environnement.L’exposition s’inscrit dans le Marathon des lettres d’Amnesty International, l’occasion de s’engager concrètement pour les droits humains.Le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège a invité l’association Cartooning for Peace pour affirmer leurs idéaux communs de défense des libertés fondamentales et de démocratie.Une création du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège et de Cartooning for Peace, en partenariat avec Amnesty International Belgique, présentée en français, néerlandais, anglais et allemand.Dans le cadre de la campagne éducation permanente du Centre d’Action Laïque : Les extrémismes, notre prison._________________________________Le Centre d'Action Laïque de la Province de Liège vous propose 2 types d'animations : des visites animées ou des animations pour préparer ou prolonger la visite._________________________________EN Pratiquehoraire :Lundi au vendredi 9h-18hSamedi et dimanche 10h-18hOuverture en soirée en fonction des activités programmées Fermeture les jours fériés.Fermeture de la Cité Miroir la 01/11, le 11/11, le 18/12, le 24/12, le 25/12 et le 31/12.Langues :français, néerlandais, anglais, allemand.Renseignement et réservation :
Cinq artistes et photographes exilées témoignent de la beauté des femmes de leur pays et de leur résistance face au régime des talibans.Fatimah Hossaini, Roya Heydari, Najiba Noori, Tahmina Saleem et Tahmina Alizada sont photographes, vidéastes ou journalistes. Ces femmes afghanes menaient auparavant leur carrière dans leur pays. Le retour au pouvoir des talibans en août 2021 les a contraintes à l’exil.Une exposition de l’association Femmes d’ici et d’Ailleurs, le Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme, proposée par le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège et le Collectif Laïcité Yallah.Dans le cadre de la campagne éducation permanente du Centre d’Action Laïque : Les extrémismes, notre prison.Horaire :Du Lundi au vendredi 9h-18hSamedi et dimanche 10h-18hOuverture en soirée en fonction des activités programméesFermeture les jours fériés.Fermeture de La Cité Miroir le 01/11, le 11/11, le 18/12, le 24/12, le 25/12 et le 31/12.TarifEntrée comprise avec l’exposition Enjeux humains, 100 dessins de presse pour réenchanter la Déclaration universelle des droits de l’homme.
30 ans après la chute du dictateur Pinochet, le Chili se réveille des abus commis par les différents gouvernements démocratiques qui ont privatisé les besoins et les droits fondamentaux : la santé, l’éducation, le système de pension, l'agriculture, les forêts, l'océan... C’est le système ultralibéral à l'extrême qui est remis en question. Le soulèvement réussit à déstabiliser le gouvernement pendant des mois. La population exige la démission du président qui réagit en envoyant les militaires dans les rues. La répression militaire et policière fera des dizaines de morts et des centaines des blessés, pour la plupart au visage, aux yeux. Mais les manifestations continuent à se multiplier et en quelques jours, c'est tout le pays qui est dans la rue. En Première ligne  retrace l’histoire de ce grand mouvement social qui, face à cette répression sanglante, verra spontanément surgir une « Première ligne » pour défendre et protéger les manifestants pacifiques des « lignes » arrières.  Une création de la compagnie Mala Junta | Jeu et musique Mathilde Aurenty, Julie Peyrat, Cristopher Sayago | Création sonore Cristopher Sayago | Mise en scène Mario Guzman Farias | Scénographie Coline Legros | Création lumière et régie Maryse Antoine
Qu’écrivent les gens sur leurs boîtes aux lettres, à leurs fenêtres ? Où sont placés les bancs publics ? Quel est le pouvoir d’une carte ? Qu’est-ce qui délimite un quartier ?A l’occasion de la sortie du nouveau numéro de la revue Aide-Mémoire « Politique du banc public » (n°102, automne 2023) (https://aidememoire.be) et du cycle d’animations «Arpenter la ville» (https://territoires-memoire.be/agenda/2023/09/arpenter-la-ville/), les Territoires de la Mémoire sont heureux de vous inviter à découvrir les cartes sensibles et politiques de :- Elsa Noyons : http://elsanoyons.com/- Valérie Provost : https://www.valerieprovost.net/quartiersbrodes- Kollectiv Orangotango+ : https://orangotango.info/- Alexandre Lansmans et François Provenzano : https://texturb.uliege.be/geotag/Qu’elle parle de Liège, de Paris ou de Hyderabad, qu’elle soit textile, graphique ou numérique, chacune de ces cartes nous invite à interroger de plus près la manière dont on habite un lieu, la manière dont on y rencontre les autres.Une occasion d’apprendre à voir ce que le quotidien nous rend bien souvent invisible.EN PratiqueGratuitHoraireLundi au vendredi 9h-18hSamedi et dimanche 10h-18hOuverture en soirée en fonction des activités programmées.Fermeture : 27/09 - 01/11 - 11/11. En outre, l’exposition n’est pas accessible les samedis 30/09, 28/10, 18/11 et 09/12.